DON'T FORGET WHO I WAS
before i turned into a monster.

STILES HASTINGS. FEELIN’ 17. HOT BOD’

so when the Dᴇᴠɪʟ wants to dance with you
you better say ❝ ɴᴇᴠᴇʀ ❞ ;;
because a dance with the Dᴇᴠɪʟ might last you
{ ℱ ᴏ ʀ ᴇ ᴠ ᴇ ʀ }

équipes: viré des deux, whatev.
hotness level: un bon 6 (pas un 5).

friendly reminder: je serais riche si on me donnait un dollar à chaque fois que quelqu’un me demande ce qu’est un Stiles.

—Do you think
after a l l the horrible things that I’ve done…
it’s ᴘᴏssɪʙʟᴇ to be
FORGIVEN—;



[DISNEY!WEEK]

(Source : shinyspencer)



Come on skinny love, just last the year. || STILES&SANTANA

hbic-auntie-snix:

"Bien sûr." Les mots sonnent un peu vides alors que Santana détourne le regard, elle aurait dû s’en douter que sa mère ne resterait pas sans rien faire. Les mots l’atteignent alors qu’elle ferme un instant les yeux pour se concentrer, histoire de tout refouler. Elle est devenue tellement vide dernièrement. Ce n’est que les doigts sur son poignet qui lui font rouvrir les yeux et elle a un mouvement de recul, elle ne sait même pas pourquoi Stiles s’est déplacé. La question suivante laisse Santana sans voix un instant, elle avait presque oublié sa main serrée contre elle, qu’elle retire doucement et tend, sans un mot, l’échographie. “Il a mon nez.” lance-t-elle d’une voix tendue alors qu’un rire nerveux passe ses lèvres et, avant même qu’elle ne s’en rende compte, elle est déjà contre Stiles, à serrer maladroitement ses mains dans son dos. "Et s’il est un loup, comment je vais faire? Stiles, je… C’est…" Mais les mots se perdent dans sa gorge alors qu’elle sent les larmes montées à ses yeux et que ses mains tremblent contre lui. "Stiles." Parce que c’est tout ce qu’elle arrive à dire correctement sans qu’elle se mette à pleurer. Elle en a marre de ne faire que ça en ce moment.

image

Il comprend que ses mots ont trop portés sur la louve justement, qu’elle prend sur elle pour ne pas craquer, parce qu’une odeur de tristesse et de désespoir émane d’elle, enveloppe son aura. Il sait reconnaître de la détresse quand il en voit alors sa main vient caresser sa peau, provoquant une réaction de la part de Santana. Elle recule sur la défensive. Mais c’est toujours quelque chose. Et il ferme ses doigts tremblants sur l’échographie, contemple la photo et c’est un bébé, ça ? On dirait… un haricot. Il plisse les paupières, oriente sous un autre angle, ne distingue pas le fameux nez. C’est vachement dur à lire une échographie en fait ! Mi-convaincu, il acquiesce d’un signe de tête comme si, oui, il voyait les ressemblances alors qu’en réalité, il ne savait même pas si il était bien en train de regarder sa tête ou autre chose. Il est sur le point de lâcher une remarque ironique, ou idiote, qu’on lui associe souvent quand le corps de Santana se blottit contre son torse. D’abord, stoïque, il reste la bouche entrouverte et le regard au loin. Il lui faut quelques secondes supplémentaire pour se faire à l’étreinte et refermer son bras libre autour de ses épaules, la pressant plus encore contre lui, sa bouche posant un baiser dans ses cheveux foncés. “Shhh… Si c’est un loup, on fera tout ce qu’il faut pour que sa vie reste le plus normal possible.” souffle-t-il avec une assurance qu’il ne se reconnaît pas franchement. “On saura gérer ça. On apprendra à le faire. Mais tu ne seras jamais seule San, parce qu’il aura le meilleur tonton pour t’aider à veiller sur lui." Sa main se resserre sur son épaule. Il est moins sûr pour ce qui est de la dernière partie, vu son manque de contrôle sur son loup, même maintenant qu’il n’y a plus de lien avec sa sœur. Mais il se doit d’y croire sur le moment, et peut-être à l’avenir. "Puis il n’y a qu’une chance sur deux qu’il le soit…





Come on skinny love, just last the year. || STILES&SANTANA

hbic-auntie-snix:

"Tout va bien, Mademoiselle Lopez." Est-ce que c’est censé la rassurer ? Santana ne sait pas vraiment, son regard est fixé sur le mur devant elle et elle semble absente. Finalement, la brune inspire doucement et tourne son regard vers l’écran, apercevoir le bébé. Un sourire s’étire sur les lèvres du docteur qui ne peut s’empêcher de se dire que la pauvre adolescente semble terrifier. "Tout va bien." répète-t-il, au cas où elle n’avait pas entendu la première fois. Mais Santana est vide, elle a bien quelque chose qui la ronge et elle redresse son regard vers le plafond. Tout va bien. Mais qui sait exactement à quel point ? Elle a toujours peur. Si c’est un loup aussi, comment est-ce qu’elle va faire ? Elle a replongé un peu, elle a du mal à contrôler le loup, et si Cook essaye de lui faire garder la tête hors de l’eau, c’est compliqué. Santana retourne son regard sur l’écran. "Bien."

image

Elle quitte finalement l’écran du regard pour la reporter sur le médecin. "Vous pouvez vous rhabiller." Et elle ne se fait pas prier avant de prendre d’une main tremblante l’échographie qu’il lui tend et elle quitte la pièce. Fantôme. Elle finit par sortir de l’hôpital, ses yeux rivés sur la photo, mais lorsqu’elle sent une odeur familière, elle relève rapidement sa tête. Stiles. Elle fronce les sourcils un instant, plaquant l’échographie contre son coeur. "Qu’est-ce que tu fais là?" souffle-t-elle, mais elle tremble, et elle n’a pas envie qu’il la voit comme ça. Stupide fille.

image

Stiles n’a jamais été un grand fan des longs sprints. Toutefois, ses jambes semblaient l’avoir portées à toute allure dès l’appel de Mélissa, la vitesse et la longueur n’avaient eu aucune importance et il ne distinguait pas exactement si c’était dû à son loup ou seulement à l’adrénaline. Probablement un mélange des deux. Pourtant malgré ses efforts, il était arrivé à l’hôpital trop tard -ce lieu dans lequel il s’était promis de ne jamais revenir-, elle était déjà entrée, et cette secrétaire n’avait rien voulu laisser passer. En ressortant, appuyé contre un mur, les mains sur les genoux, courbé à l’avant en quête de souffles, il regrette de ne pas avoir prétendu être le père. Certainement qu’il aurait pu passé avec ce mensonge. Quelque chose s’agite au creux de son ventre à la simple idée qu’elle soit en train d’affronter ça toute seule; c’est un mec, il ne prétend pas comprendre toutes ces merdes que doivent subir les filles, mais il connait un minimum Santana pour savoir qu’elle doit être morte de trouille. Toujours à le cacher. Ils ont plus de similitudes qu’il ne veut bien l’admettre. Peu importe. Au lieu de s’attarder plus longtemps, il la recherche, recherche ses battements de cœur, sa voix peut-être, mais il y a trop de bruits dedans et il n’arrive pas à discerner leurs propriétaires. Mince ! Et au moment où il se redresse, prêt à tenter une mission commando pour l’atteindre, son odeur se distingue du reste. Elle se rapproche. Ses mains tremblent, par une crainte inexplicable. Il essaie de les calmer en les nichant dans les poches de son jean, crispant les doigts sur la matière dès qu’il la voit. Dès qu’elle le voit. Elle paraît si vulnérable. “Je… passais dans le coin ?" C’est si peu convaincant qu’il ne peut définitivement pas rester comme ça, il marque un pas hésitant dans sa direction. "Non, c’est, uh, ta mère qui m’a prévenu pour ton échographie." Il n’évoque pas l’absence de Scott mais le message est passé. Sans réfléchir, il sort une main de sa poche et la lève vers elle, effleurant maladroitement son poignet. Fortement inhabituel. Dès qu’il le réalise, il laisse retomber son bras et se gratte brièvement l’arrière du crâne. "J’ai le droit de… ? Tu sais, voir comment il est, si il ressemble déjà à un Lopez." Le sarcasme est laissé de côté, son réflexe de protection semble en pause, peut-être parce que la situation laisse transparaître une Santana vulnérable et que ça lui compresse la poitrine.



hbic-auntie-snix asked:

"Dude, run away before I find a brick." | "Shit, are you bleeding?!" | "I could really use a fuck right now." | "Sometimes I’m a bitch for no good reason at all." | "I’ll make you trust me. And when you’ve told me everything I need to know, I’ll kill you." (CATWOMAN!SANTANA) "He/She is trash! TRASH! TRASH!! Not for you!" | "I’m your person." | "I want to make every inch of you mine." | "We are done! DONE!" | "They wanted to eat you !" (SANTIELLA) "Choose me." (YOUNG!SANTANA)

"Dude, run away before I find a brick." (catwoman!santana)

Tout ce que je dis c’est qu’on devrait t’utiliser comme appât. Pas la peine de menacer mon visage. C’est un compliment, ça veut dire que t’es assez canon pour que ça soit susceptible de fonctionner.”

image

"Shit, are you bleeding?!" (catwoman!santana)

N-Non. C’est pas mon sang." Sa voix est aussi tremblante que ses mains ensanglantées. Le sang d’un citoyen de New-York qu’il avait été incapable de sauver. Où c’était trop tard. Comme avec Gwen. Stiles semble sur le point de vomir au moment où Santana l’agrippe par derrière pour le remettre sur pieds. Au sens propre. "Alors il faut qu’on se tire, et vite !" Mais le jeune étudiant n’arrive pas à détacher ses prunelles de la scène à ses pieds. Les ressemblances sont bien là. Ca le prend aux tripes. "On ne peut plus rien pour lui !" crie la jeune femme en costume, le secouant par les épaules comme un arbre. Elle doit sentir qu’il a besoin de se reprendre, ce qu’il finit par faire, son regard glissant sur elle. Il ne lit qu’une once de sympathie luire dans ses yeux de chat. Tant mieux. Son bras enroule sa taille tandis qu’il tend son autre main, une toile se projetant sur l’immeuble le plus proche. 

image

"I could really use a fuck right now." (catwoman!santana)

Par réflexe, Stiles se retourne à la recherche de quelqu’un derrière lui à qui la voleuse aurait pu adresser ses mots. Genre Batman ou quelqu’un. Personne à l’horizon. Il lui refait face, l’index pointé sur son torse. “Pourquoi c’est moi que tu regardes en disant ça ?" s’assure quand même l’homme araignée, totalement paumé pour le coup. Et il est presque certain qu’elle est summum de l’agacement. "Vas-t’en savoir pourquoi pendant un instant j’ai voulu savoir ce que ça faisait de le faire avec une araignée." Dès que les mots ont passés les lèvres de la jeune femme, elle a repris son chemin en le contournant. Il n’a perdu que deux secondes à avaler la nouvelle avant de la rejoindre à petites foulées, ayant son dos pour interlocuteur. "Non mais je suis carrément pour ce genre d’expériences.

image

"I’ll make you trust me. And when you’ve told me everything I need to know, I’ll kill you." (catwoman!santana)

Tu as un peu gâché l’effet de surprise là, non ?

image

"He is trash! TRASH! TRASH!! Not for you!" (santiano)

L’excès de colère de Santiano déplaît fortement à Stella, déjà sur la défensive. Ce n’est pas tellement sa jalousie évidente qui la met hors d’elle, c’est que le brun est au courant de la ‘qualité’ de sa nouvelle meute mais que ça ne change rien. Pourquoi ? Elle n’arrive pas à comprendre. Ca la pousse à garder son calme, une attitude qui va juste énerver plus qu’autre chose le garçon. “C’est drôle qu’il soit un déchet si je sors avec lui mais qu’il soit plus acceptable en tant que partenaire de meute !" La lueur dans ses yeux l’informe qu’il a immédiatement fait le rapprochement. Stella s’apprête à émettre un mouvement dans sa direction mais c’est trop tard. Il perd la tête, et sa main rentre en contact avec la lampe à côté qu’il balance par terre, de même que les feuilles sur le bureau, contrôlé par une rage brutale. "Putain, merde Stella !" Telle une tornade, il quitte la pièce, en ne laissant que des restes derrière lui. 

image

"I’m your person. (santiano)

Non, Santiano. Tu n’es rien du tout, absolument rien. A part une épine dans mon pied.

image

"I want to make every inch of you mine." (santiano)

Stella porte sa main à sa bouche, se mordillant timidement un doigt. Depuis quand elle fait ça vis-à-vis de Santiano ? Cette histoire de longue distance a une mauvaise influence sur son comportement. Vraiment. Il devrait rester ici tout le temps. Histoire d’éviter que ce genre de chose se reproduise. “Mon corps t’attend chez moi." Le petit sourire qui le prend alors qu’il incline la tête dans la caméra sonne trop faux. Elle sait qu’il pâtit autant de la distance qu’elle. "Dommage que tu sois si loiiiiin." Carrément, elle le nargue. Mais bientôt le sérieux la prend et ses doigts tremblent un peu sur le bord de son pc. "Tu reviens quand, d’ailleurs ? C’est pas que tu me manques, mais il faudrait quelqu’un pour remplir ton frigo que je puisse le vider.” Le visage de Santiano se décompose même si il essaie de garder sa contenance et au moment où la réponse va quitter les lèvres du garçon, deux gars hèlent son prénom et des nanas en arrière-plan crient comme des folles. “Attends… t’es à une fête ?" Bien sûr, c’est l’instant où il cherche à s’échapper, adressant quelques regards derrière lui avant de lancer un air désolé à la caméra. "Écoutes bébé, il faut que j’y aille mais on se refait un Skype demain, ok ?" Sans avoir le temps de lui fournir de réponses, il a déjà fermé le clapet de son pc et elle reste à regarder la fenêtre noire où la tête de Santiano était affiché quelques secondes plus tôt. Non, je t’ai déjà dit que je savais si j’étais accepté dans mon école demain. Mais peu importe, n’est-ce pas ? Ce n’est qu’une école après tout.

image

"We are done! DONE!" (santiano)

Le ton est monté beaucoup trop vite, comme souvent entre eux. On aurait pu croire qu’en étant ensemble, ça se serait calmé mais non au lieu de ça, ça s’était amplifié. Ils avaient plus de sujets sur lesquels se disputer. Moins de tolérance. Stella aurait dû s’attendre à ce que ça craque pour de bon à un moment ou à un autre. Elle s’y était probablement attendue en fait vu son manque de surprise sur le moment, vu la brutalité dont elle reçoit cette nouvelle donnée. Mais elle ne pleure pas. Elle répond avec le même ton méprisant. “On l’est déjà depuis longtemps." Depuis Effy. Depuis sa rencontre avec Ethan. C’était déjà perdu. Toutefois elle ne le comprend qu’une fois qu’elle l’a formulé de vive voix. Et ça fait mal. Putain, ça fait mal.

"They wanted to eat you !" (santiano)

Et alors ? Je me débrouillais très bien toute seule, tu n’étais pas obligé d’intervenir, San.

image

"Choose me." (young!santana)

Stiles a un petit rire tendu, le visage se tournant en direction de Santana. Cette dernière tient sa manette de Xbox avec les sourcils froncés, alors que juste derrière Spencer le regarde avec un sourire qui signifie qu’elle place mentalement les pions sur son échiquier. “.. Quoi ?" lâche-t-il, confus. Probablement parce que la phrase de l’hispanique joue bizarrement avec son esprit de collégien, un esprit qui suggère des choses inhabituelles à Stiles quand il a le malheur de voir Santana en maillot de bain, prête à sauter dans la piscine des Hastings. Ou quand elle laisse une partie de son ventre découverte. Quelque part il sait que ça n’est que passager, que ça n’est rien comparé à ce qui le prend quand ses yeux tombent à peine sur une certaine rouquine dans les couloirs. Il le sait mais ça le perturbe. D’avoir ce genre de pensées pour Hulk, Satan, pour la sœur de son meilleur pote. Trop bizarre. Il doit chercher plus de présence féminine dans sa vie depuis que sa mère les a quitté il y a trois ans. "Choisis-moi dans ton équipe, craignos." Franchement, le regard de la brunette le fait se sentir comme le plus gros crétin que la Terre ait porté. D’ailleurs sa sœur derrière n’arrange rien à l’examiner de ses yeux noisettes comme si elle avait capté immédiatement la confusion de son frère, et peut-être plus. Comment faire passer un gars pour un crétin fini, une leçon par Santana Lopez et Spencer Hastings. "Sérieusement, arrêtez de me faire choisir les équipes, je ne sais même pas quelles céréales prendre le matin !

image



Hm, ça m’embête de demander ça.

shinyspencer:

Qu’est-ce que tu crois? Evidemment que j’ai déjà regardé là-bas! Et il n’y est pas. Je l’avais ce matin et maintenant plus rien… 

image

Merde… Je, Y a moyen que je cherche de mon côté avant qu’on proclame officiellement qu’il est perdu à jamais, d’accord ? Il y a encore des chances pour qu’on retrouve ton carnet, Spence.



Hm, ça m’embête de demander ça.

shinyspencer:

Mais quelqu’un aurait pas trouvé un carnet de dessins par hasard?

image

T’as vérifié au bureau de papa ? Dans ton casier aux vestiaires ?



ooc.

Afficher davantage



alicat